[A A]

申博太阳城提款最快真人荷官:La réduction des émissions de carbone intégrée dans la stratégie à moyen et long terme de la Chine

French.454.1133850.com | Mis à jour le 13. 09. 2021 | Mots clés : Xie Zhenhua,neutralité carbone

La Chine va intégrer ses objectifs de pic d’émissions de carbone et de neutralité carbone dans ses plans de développement à moyen et long terme, afin de tenir ses engagements pour renforcer la coopération climatique mondiale, a indiqué le représentant spécial de la Chine aux affaires climatiques, Xie Zhenhua, lors du Forum Belle Chine 100, qui s’est déroulé samedi dernier à Beijing. 

Le représentant a annoncé qu’un groupe de travail spécial avait été établi pour concevoir un système de mesures ciblant les réductions d’émissions de carbone. Ce système coordonnera en premier lieu les réductions des émissions de carbone avec les enjeux sécuritaires dans de nombreux secteurs, comme l’énergie, l’agroalimentaire, l’industrie et la cha?ne d’approvisionnement. Il désignera les objectifs de pic d’émissions de carbone et de neutralité carbone comme la principale stratégie pour former un nouveau système de production et de vie, a-t-il expliqué. 

Les dernières technologies seront appliquées dans les diverses phases des stratégies globales de réduction des émissions de carbone. Les technologies de pointe, comme les batteries solaires et la production d’hydrogène à partir des énergies renouvelables, le développement d’un réseau électrique intelligent, un système avancé de stockage de l’électricité ou encore les technologies de captage du carbone, seront améliorées. 

? Le plan rigoureux de la Chine en matière de réduction des émissions de carbone est indéniablement bénéfique pour le développement du pays, mais il sera difficile à court terme pour certains secteurs énergivores ?, remarque Lin Boqiang, le directeur du Centre de Chine pour la recherche en économie énergétique affilié à l’Université de Xiamen. 

Selon lui, la Chine prévoit de batir au cours des prochaines décennies un système d’énergie verte le plus important et le plus efficace au monde, utilisant les énergies vertes pour remplacer les énergies fossiles, qui représentent aujourd’hui près de 85 % de sa consommation énergétique totale. ? Une fois réalisée, cette transformation sera bénéfique à tous, mais elle sera difficile pour l’industrie car les co?ts de production vont augmenter considérablement avec le plafonnement des émissions de carbone ?, précise-t-il. 

La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), qui assure la planification économique de la Chine, s’est engagée le 7 septembre à établir des projets pilotes d’échange d’électricité verte à travers le pays, afin d’établir des passerelles entre les programmes d’énergie verte et les entreprises, dans l’objectif de simplifier les processus d’échanges et de réduire les co?ts de production. 

Xie Zhenhua a suggéré que la consommation de charbon au cours du 14e Plan quinquennal (2021-2025) soit rigoureusement contr?lée et réduite encore davantage d’ici la fin du 15e Plan quinquennal (2026-2030). 

La réduction des émissions de carbone est une question mondiale et la Chine a d’ores et déjà adopté des mesures et assumé ses responsabilités en tant que plus grand pays en développement au monde. En 2020, ses émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB ont diminué de 48,4 % par rapport à 2005, avec une réduction effective de ses émissions de CO2 de 5,79 milliards de tonnes, a noté le représentant.

? La capacité importante de production d’énergie renouvelable de la Chine et ses plus de 6 millions de véhicules à énergies nouvelles, qui représentant respectivement 33 % et 50 % du total mondial, mais aussi sa technologie 5G leader au niveau mondial, ont établi une base solide pour l’électrification et la transformation énergétique du pays ?, a-t-il souligné.

L’envoyé spécial du président des Etats-Unis pour le climat, John Kerry, s’est rendu en Chine du 31 ao?t au 3 septembre. A cette occasion, il a rencontré Xie Zhenhua à Tianjin pour discuter de la coopération sur les changements climatiques entre la Chine et les Etats-Unis, ainsi que de la 26e Conférence des Parties des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), qui doit se dérouler prochainement. 

Wang Yi, le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, a fait savoir lors de sa rencontre en visioconférence avec John Kerry, que la coopération sur les changements climatiques ne pouvait être séparée des liens généraux entre la Chine et les Etats-Unis. Il a également souligné que les Etats-Unis devaient trouver des compromis avec la Chine et prendre des mesures positives pour ramener les liens bilatéraux sur la bonne voie. 


Suivez 454.1133850.com sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:454.1133850.com

永利赌博比分

凯旋门网址导航 668彩票官网 新火彩票德州补克 希尔顿代理开户 澳门PT国际厅总代理最高返水
澳门sb61星际平台登录 豪利777美女客服 星际澳门官网 太阳城棋牌彩金 顶尖客服主管
财富娱乐网址注册 传奇娱乐会员现金网 7070彩票安全吗 真人梭哈 九州战略合作伙伴
真人信用博彩 太阳2手机下载 菲律宾太阳城会员登录 太阳城代理洗码合作 菲律宾申博游戏网址